Keiko

Roman

Avec Le lever à l’aube lointaine, les poèmes franchissent les frontières entre la couleur de la peau, les religions et les races pour donner une voix à ce que peuvent vivre les Autochtones. Les poèmes du Lever à l’aube lointaine, par la sagesse, la joie et la peine dont ils témoignent, nous permettent de pénétrer au cœur de la réalité urbaine des peuples des Premières nations. David Groulx est un auteur autochtone.

Traduit de l’anglais (Canada) par Nicole et Émile Martel
2013, collection Grandeur de la poésie, 92 pages, 16,95 $, ISBN 978-2-923949-42-0